Abbaye de Villers – une visite inoubliable dans les mélodies du temps

La Wallonie abrite de nombreux lieux d’exception et L’Abbaye de Villers est une visite incontournable lors de votre séjour en Belgique.

Partez à la recherche des pages manquantes du mystérieux Codex Villarensis, réceptacle des cantiques Symphonia harmoniae caelestium revelationum de l’abbesse Hildegarde de Bingen. Ce manuscrit est aujourd’hui incomplet mais il contient encore 183 parchemins, composés de 60 psaumes et cantiques en l’honneur du Père et du Fils.

Considéré comme un des travaux majeurs de l’abbesse compositrice, il est daté d’environ 1176 et est aujourd’hui conservé à Faculté de théologie de l’UCL. Il est dit que ses mélodieuses pages manquantes hantent encore l’Abbaye de Villers…

Des activités pour toute la famille

De nombreuses activités ponctuent la vie de l’Abbaye cistercienne de Villers tout au long de l’année. Ne manquez pas d’y participer !

En été, la musique est à l’honneur et exploite merveilleusement l’acoustique de l’Abbaye de Villers. On y écoute les artistes belges, l’Opéra de Bizet « Carmen », les représentations-promenades de la Nuit des Choeurs ou encore « Thrones« , qui donne vie à aux mélodies épiques de Game of Thrones, Lord of the Ring, The world of Narnia, Gladiator, Lawrence of Arabia ou The Hobbit dans le cadre dantesque de l’Abbaye, qui accueille alors plus de 130 musiciens.

Des représentations théâtrales s’illustrent entre les murs quasi millénaires de l’Abbaye avec Roméo et Juliette ou le spectacle 2D narratif « Saint Bernard raconte l’Abbaye« . Le salon des mécaniques anciennes Rétro-mobile y fera aussi escale, tout comme le festival Les Médiévales, où vous expérimenterez la vie quotidienne, l’ambiance et les métiers d’un campement au Moyen Age à travers diverses animations. Et ne perdez pas l’occasion de venir déguster nos bières au festival de la bière artisanale « Carrément Bières » le temps d’un week-end.

De nombreuses autres activités sont disponibles, n’hésitez pas à regarder la sélection Wallonoo des 5 activités autour de l’Abbaye de Villers pour compléter votre visite !

N’attendez plus

RÉSERVEZ VOTRE VISITE

Un joyaux à l’épreuve du temps

Mais avant tout, la visite à l’Abbaye de Villers, c’est un lieu exceptionnel qui plaira à toute la famille pour la beauté de son architecture et la magie qui s’en dégage.

Joliment nichée dans les collines environnantes, l’Abbaye de Villers se laisse découvrir seulement la dernière colline franchie. Imaginez la vie des quelques 400 moines cisterciens et frères laïcs qui ont habité ces lieux au court de l’histoire ! A l’origine, le domaine s’étendait sur plus de 100 kilomètres carrés, mais aujourd’hui, seul un centième de cet espace est réservé aux plus de 100 000 visiteurs par an. Lieu de sépulture des duchesses et ducs de Brabant, ses 50 000 mètres carrés de murs préservés en font l’un des plus grands sites archéologiques du pays.

L’Abbaye de Villers a été fondée au XIIème siècle, en 1146, et a été en activité pendant 650 ans avant d’être abandonnée en 1796. Vous allez donc découvrir des ruines magnifiques abandonnées pendant plus de 220 ans ! Son histoire est parsemée d’événements tumultueux, dont son saccage en 1794 et sa revente à un marchand de matériaux de construction, qui la démontée pièce par pièce. Elle fut rachetée par la Belgique à la fin du XIXe siècle et déclaré site historique officiel dans les années 1970.

Abbaye de Villers : surprenante de richesse et en perpétuelle évolution

Inauguré en 2012, le Jardin des plantes médicinales est composé d’une centaine de plantes médicinales. D’inspiration médiévale, ce jardin à la fois utilitaire, symbolique et contemplatif vous invite à vous ressourcer. Depuis 2015, le jardin de l’Abbé et le jardin des Moines regroupent près de 250 espèces de plantes médicinales, aromatiques, culinaires et tinctoriales. Ces jardins, consacrés au bien-être du corps et de l’esprit, complètent le Jardin des herbes médicinales.

N’attendez plus

RÉSERVEZ VOTRE VISITE

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.